Reportage : Qui n’a jamais pensé à devenir hôtesse de l’air ?

airplane-airliner-flight

Avoir l’occasion de voyager, de découvrir les continents, les cultures et les paysages de pays étrangers, voilà une idée qui a de quoi réjouir ! Quand il s’agit en plus d’avoir pour cadre de travail un avion, passer ses journées à plusieurs milliers de kilomètres au-dessus du sol, ça donne envie. On fait le pari : qui d’entre vous n’a jamais pensé à devenir hôtesse de l’air ? Voici une présentation de ce métier hors du commun qui devrait séduire bon nombre de jeunes filles à la sortie du lycée.

Un métier complet

Le problème de nombreuses professions, c’est leur aspect rébarbatif. On finit par avoir peur de s’ennuyer à force de travailler sur de piles de dossier ou de traiter des cas qui se ressemblent tous. Le métier d’hôtesse de l’air, lui, sort du quotidien. D’abord, par son cadre de travail : en effet, qui peut dire qu’il travaille à plusieurs kilomètres du sol ? D’avoir pour cadre de travail le ciel et les nuages ? Pas grand monde. En plus, c’est une profession proche des gens puisqu’il s’agit de les accompagner tout au long de leur trajet. A découvrir sur http://hotessejob.com.

Pour bon nombre d’étudiants, à la sortie du bac, il s’agit de trouver un métier qui correspond à leur envie et qui répond à une vraie fonction. Le métier d’hôtesse de l’air devrait séduire plus d’une jeune femme sortant du lycée. C’est un métier qui demande des qualités humaines mais aussi un savoir important. Une fois à bord de l’avion, votre mission est extrêmement complète ce qui permet d’éviter la routine.

Aussi, la vie au sein d’une compagnie est assez agréable : vous rencontrez régulièrement de nouveau collègue et avez l’occasion de passer du temps ensemble. Un métier à la fois humain, utile et intéressant.

Quelle formation à suivre ?

Si, en général, la plupart des candidates ont un bac +2, il vous est tout à fait possible de démarrer votre formation dès l’obtention de votre baccalauréat. Celle-ci est composée de plusieurs étapes dont l’ambition est de faire de vous un membre qualifié pour gérer les trajets et l’accompagnement des passagers. Pour vous présenter, vous devez être majeure et, si vous passez le concours en France, avoir la nationalité française ou être ressortissante de l’Union Européenne. Aussi, il faut impérativement une bonne maîtrise de l’anglais. Si vous parlez plus de deux langues, c’est un vrai plus !

Il peut être recommandé d’avoir déjà eu une expérience dans les milieux de l’hôtellerie, du commerce ou des services. Ensuite, il vous faudra vous présenter au CCA pour devenir hôtesse de l’air. Le Cabin Crew Attestation vous permet d’être certifiée comme apte à travailler parmi le personnel de bord. A noter que cette formation est payante. Elle vous revient à environ 1 500 € et s’étale sur 140 heures minimum.

Enfin, pour devenir hôtesse de l’air, vous serez soumise à de nombreuses épreuves, y compris des épreuves de natation et de sauvetage.

Être prête à intervenir

Ces épreuves sont divisées en deux domaines : les épreuves pratiques et les épreuves théoriques. Ces-dernières visent à établir vos connaissances. Par contre, les épreuves pratiques visent à évaluer votre capacité à intervenir en cas de problème. Il vous faudra donc maitriser les gestes de secours principaux, savoir nager et avoir suivi une formation de sécurité-sauvetage.

Les qualités principales pour devenir hôtesse de l’air sont les suivantes : être capable de garder son calme, être avenant, ponctuel et au moins bilingue. C’est un métier qui est fait pour les personnes qui aiment bouger et être dans l’action. Si c’est votre cas, n’hésitez plus !

Comments are closed.