AVIS DE VOYAGE, ATTENTION !

avis_internet

Quand je choisis une destination, mon premier réflexe est de me renseigner sur la destination sur différents sites qui remontent dans les moteurs de recherche. Mais c’est là que certains en profitent !

C’est donc principalement sur internet comme beaucoup de monde que je planifie et organise mon voyage. Là où on fait habituellement le plus confiance sont les avis et commentaires d’autres voyageurs qui sont passés par les mêmes sites, hôtels et autres activité de voyage. Aujourd’hui, celons une étude de Médiamétrie de juin 2012,77 % des voyageurs sont partis en ayant pris compte des avis et commentaires des internautes pour leur prochain voyage. De quoi susciter l’intérêt des professionnels du tourisme.

Et c’est le cas, pour être passé par le milieu du Web, il existe beaucoup de sociétés qui se spécialisent dans le côté obscur de la e-réputation. Et oui, des petites mains passent leurs journées à déposer des commentaires positifs ou négatifs sur des sites, principalement des forums. Heureusement, la plupart des forums sont modérés par des modérateurs salariés ou d’anciens bénévoles du forum afin d’éjecter ce type de pratique. Mais d’une manière ou d’une autre, les commentaires sont toujours déposés et c’est ce que vous pouvez lire sans vous en rendre compte. Ce ne sont pas uniquement les forums qui sont visés, mais tous les sites où l’on peut laisser des commentaires ou des notes, par exemple Facebook, les étoiles des cartes de Google, les commentaires dans les blogs, etc. En quelques jours d’existence, voyageur-libre.fr a récolté plus de 200 faux avis afin de faire de la publicité sur des sites tiers. Heureusement qu’il existe des outils pour s’en protéger. Mais combien sont ceux qui passent ? Suffisamment car sinon ces sociétés n’obtiendraient pas les résultats promis à leurs clients.

En France, c’est la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui est l’instance en charge de ce fléau et pourtant les mises en instance sont rares car il est toujours difficile de prouver d’où viennent les commentaires d’autant plus que les fraudeurs ont toujours une longueur d’avance et sont presque toujours localisés à l’étranger. Surtout là où la main-d’œuvre francophone est bien moins chère comme au Maroc. Dans le secteur du tourisme, le premier concerné sont les hôtels, ensuite viennent les voyagistes.

Il existe principalement trois types de fraude :

  • La rédaction massive de faux avis sur son propre site ou réseaux sociaux.
  • La suppression des commentaires négatifs. Il ne reste alors sur le site que les commentaires positifs.
  • Et comme évoqué plus haut, le recours à des entreprises tierce de e-réputation.

Voilà un peu le tour du sujet, donc si vous consultez sur internet, pesez bien le pour et le contre. Regardez bien les avis sur différents sites, en essayant de lire entre les lignes. N’oubliez jamais aussi que suivant un français ou un Canadien, le standing d’un hôtel 3* n’est pas le même. Donc considérez bien qui écris les critiques. Quoi qu’il en soit, si une fois sur place, quelque chose ne va pas, c’est sur le moment qu’il faut se plaindre car une fois rentré de voyage, vous aurez beau écrire, laisser des commentaires, il y a très peu de chance que vous obteniez réparation.

Comments are closed.