Voyage à Macao, que voir et que faire ?

macau-958784_960_720

Même pour les voyageurs qui ne s’arrêtent jamais, on vous l’a déjà dit, une vie entière ne serait pas suffisante pour découvrir tous les trésors qu’abrite l’Asie. Mais s’il y a bien un pays qui mérite que vous y posiez vos valises pour un séjour plus ou moins long, c’est sans aucun doute la Chine. Mettez le cap sur Pékin, capitale historique et culturelle chinoise, ou sur Shanghai, incarnation de la Chine de demain.

Laissez-vous surprendre par Giulin, jugée par beaucoup comme étant la plus belle ville de Chine, et par Xi’an, en allant à la découverte de l’ancienne civilisation chinoise. Tout près (à l’échelle de l’Asie, mettons nous d’accord) de ces magnifiques villes, une autre escale mérite de figurer sur votre liste d’endroits fascinants à visiter : Macao, à savoir la région autonome de la côte sud de la Chine continentale qui se situe juste en face de Honk Kong. 

Connue pour être la nouvelle capitale mondiale du jeu et du poker, la ville insulaire vous promet des vacances exceptionnelles et pleines de surprises. Alors, on part quand ?

L’histoire de Macao

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Macao a une histoire riche qui fait de ce territoire un endroit très particulier en Asie. Jusque l’an 1557, Macao était un petit territoire rattaché au comté de Xiangshan de l’Empire chinois. Mais cette année-là, tout change puisque les Portugais s’y installent, même si la péninsule continue d’appartenir à la Chine. Pendant près de 300 ans, Macao jongle ainsi entre les deux cultures. Puis, en 1849, les Portugais proclament finalement l’indépendance de l’île. C’est ensuite en 1999 que le statut de Macao change de nouveau, puisque le territoire devient une région administrative spéciale de la Chine. Pour autant, encore aujourd’hui, la vie culturelle de Macao reste fortement imprégnée par la culture portugaise, comme en témoignent notamment plusieurs spécialités locales comme le « Galinha a Portuguesa » (le poulet portugais), le « Bacalhau » (la morue salée-séchée) ou encore les célèbres « pasteis de nata » pour le dessert.

Le billet d’avion : Direction Macao

Comme pour n’importe quel autre voyage, il est important de bien choisir son billet d’avion pour mettre le cap sur Macao, que ce soit pour y tester tous les restaurants disponibles ou pour s’essayer au Texas Holdem ou à l’Omaha Hi-Lo dans l’un des nombreux clubs de jeux de l’île. Pour découvrir une destination si éloignée de la France, mieux vaut prendre votre billet à l’avance pour profiter des prix les plus bas du marché. 

Plusieurs compagnies aériennes sont disponibles, à des prix plus ou moins avantageux. En moyenne, le coût du voyage sera de quelques centaines d’euros. Mais, attention, vous pourriez aisément être amené à dépenser plus de 1000 euros pour aller à la découverte de Macao. Quel que soit votre choix, il faudra faire preuve de patience pendant le voyage : le voyage le plus court se fait en 18 heures ! Et, en moyenne, c’est un trajet de plus de 24 heures qui vous attend. 

Que voir à Macao ?

Visiter Macao, c’est se plonger dans l’histoire du territoire le plus portugais de Chine. Pendant vos vacances dans la péninsule, ne manquez pas l’église Sao Paulo. Les ruines de l’édifice religieux sont un immanquable. Ne pas vous rendre sur les marches de cette église reviendrait à visiter Paris sans voir la Tour Eiffel ou découvrir Londres sans passer devant Big Ben. Tout près de là, la place Largo do Senado, place principale du Macao historique, saura également vous enchanter avec son architecture très européenne, déconcertante pour tout voyageur européen découvrant l’Asie. 

Hormis cela, le territoire ne dispose pas réellement d’autre attraction touristique incontournable, même si le temple de la déesse A Ma, du nom d’une déesse taoïste vénérée par les marins portugais, est notamment à voir. De manière générale, sachez que Macao, île d’environ 30 kilomètres carrés, se visite très rapidement. Laissez votre instinct vous guider du centre historique aux plages. Flânez, découvrez la gastronomie locale et allez à la rencontre des locaux.

Enfin, profitez de votre séjour pour passer une journée (ou plus) à Honk Kong, situé à 60 kilomètres à peine de Macao et accessible en une heure de ferry environ. 

Le paradis des amateurs de poker et des joueurs

On l’a vu, Macao regorge de nombreux trésors historiques. Mais la péninsule profite aussi d’une histoire moderne qui fait toute sa particularité : il s’agit de la nouvelle capitale du jeu la plus en vogue dans le monde. Le jeu est devenu légal à Macao au milieu du XIXe siècle. C’est en 1847 que, pour s’assurer des revenus, le gouvernement local a légalisé les paris sur le territoire. Ensuite, c’est au cours du XXe siècle que des casinos n’ayant rien à envier à ceux de Las Vegas ont vu le jour sur la péninsule. Au total, on comptabilise actuellement plus de 40 casinos sur le territoire. En marge de cela, des clubs de poker existent depuis 2007, en attirant chaque année à la fois des grands noms de la discipline (comme Tom Dwan et Phil Ivey) et des joueurs de poker amateurs. Il faut dire qu’il y a de la place pour tout le monde grâce à un nombre de lieux pour jouer très élevé !

Pendant votre visite de Macao, un passage au Sands Macao, ouvert en 2004 est incontournable, tout comme c’est le cas pour La Cité des Rêves, casino ouvert en 2009, ou encore le Gran Lisboa Macao, avec son restaurant étoilé Michelin. Mais, sans aucun doute, c’est le Venetian Macao, qui ouvert ses portes en 2007, qui saura le plus vous impressionner. Il est tout simplement l’un des plus grands hôtel-casinos du monde, avec ses 3 000 chambres, ses 350 boutiques et sa salle de spectacle de 15 000 places.  Que vous soyez adepte de Texas Holdem, d’Omaha hi-lo ou plutôt passionné de Blackjack ou de roulette, vous trouverez forcément votre bonheur dans l’un de ces établissements. La folie du jeu, ce n’est clairement plus qu’à Las Vegas que ça se passe.

Les infos à connaître pour profiter au mieux de Macao

Macao vit au rythme de deux langues officielles, qui sont le cantonais et le portugais. Toutefois, l’anglais est largement parlé dans tous les lieux touristiques que vous serez amené à visiter pendant votre séjour. 

Enfin, sachez que la pratique des pourboires est très répandue sur le territoire. Que vous gagniez gros au poker (et à tous les jeux dans les casinos de Macao) ou non, pensez donc à remercier vos guides et vos chauffeurs en leur laissant une petite somme supplémentaire pour le service rendu. Le montant du pourboire est laissé à votre discrétion. Mais quelle est la monnaie de Macao au fait ? Le dollar hongkongais est accepté sur le territoire, qui dispose aussi et surtout de sa propre monnaie locale également : le Pataca. 

Comments are closed.